Beaujolais ou Bordeaux ?
Mots-clés : Homos
C'est l'histoire d'un pédé qui se balade dans la rue. Soudain, il voit dans le recoin d'une ruelle un clochard en train de dormir.
Le pantalon du clochard a glissé et on lui voit le cul. Le type ne résiste pas et, après avoir vérifié que personne ne peut le voir, il sodomise tranquillement le clochard qui, pendant ce temps, dort toujours. Une fois qu'il a fini sa petite affaire, le type a un gros remords et c'est pourquoi il glisse un billet de 100 francs dans la poche du clodo.
Le lendemain, le clochard se réveille enfin et, trouvant le billet dans sa poche, fonce chez le marchand de vin le plus proche et achète 100 francs de Beaujolais avec lequel il s'enivre abominablement. Evidemment, il se prend une cuite qui le plonge dans un sommeil profond. C'est alors que le pédé repasse et, revoyant le clochard dormant avec le pantalon baissé (et oui, il n'a pas les moyens de se payer une ceinture, le clodo !), re-sodomise l'ivrogne... Il éprouve encore un remords aussitôt son forfait accompli et refile 100 francs dans la poche du clochard.
Ce dernier se réveille le lendemain et trouve une nouvelle fois un beau billet dans sa poche. Il fonce chez le marchand de vin qui, en le voyant, lui demande :
- Alors mon vieux, 100 francs de Beaujolais, comme hier ?
Et le clochard de répondre :
- Non fiston, cette fois-ci tu me mettras du Bordeaux, le Beaujolais ça me brûle le cul !